Association des Familles des victimes
du 26 Mars 1962
et de leurs Alliés
Accueil | Nos actions | Qui sommes nous? | Témoignages | Revue de presse | video | Réactions des parlementaires | Vos réactions |

Toutes les réactions

Lliberti (PC)

10/02/2005

Il est regrettable que la commission ait rejeté notre amendement qualifiant de « morts pour la France » les victimes de la rue d'Isly le 26 mars 1962, comme il est regrettable que la France n'assume pas toutes ses responsabilités dans ce qu'elle n'a pas su ou voulu faire jusqu'à présent en présentant un projet de loi de réparation enfin définitive.